Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 18:50

Les chercheurs du "Computer Emergency Response Team" en Géorgie (USA) disent qu'ils ont renversé les rôles sur un pirate qui a utilisé des logiciels malveillants sur les ordinateurs d'espionnage avancé géorgiens et américains afin de collecter des documents sensibles de sécurité.

 

Les chercheurs ont suivi les auteurs derrière le «Botnet Georbot», les pirates utilisaient des méthodes avancées afin d'infiltrer les ordinateurs des ministères et du parlement, des banques et des organisations non gouvernementales. Les objectifs du Botnet s'est étendue sur la Géorgie, aux États-Unis, au Canada, en Ukraine, en France ainsi que d'autres pays. Outre l'exploitation de vulnérabilités logicielles inédites pour installer des programmes malveillants, les assaillants ont également implanté des liens malveillants sur les pages Web spécifiques..

 

Le logiciel recherche sur les machines des victimes des documents grâce à un système de mot clefs mais aussi par les webcams et les microphones intégrés pour écouter des personnes ciblées. Il a commencé dès Mars 2011 et a duré 12 mois. Les membres de la CERT suivi le piratage ont dit qu'ils-elle liée à "Aux agences de sécurité russes."

 

Cadre de leurs recherches, présentées dans un rapport de 27 pages, inclus infecter l'un des auteurs avec le même programme malveillant utilisé dans la campagne. Les chercheurs ont ensuite enregistré un homme comme il avait l'habitude l'un des ordinateurs les chercheurs avaient compromis.

 

En retournant le système contre le pirate, ils ont réussi à récupérer de nombreuses informations sur lui. Une photo circule actuellement sur le net avec son viage. Je ne suis pas sur de la validité de cette informations. 

 

http://cdn.arstechnica.net/wp-content/uploads/2012/10/cert-photo-640x418.jpg

 

Source

Partager cet article

Repost 0
Published by Paulux - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

Catégories